Edition à 100 exemplaires
“Un faussaire est une personne produisant un faux, copie frauduleuse d'une œuvre d'art originale ou d'une monnaie, voire d'un objet naturel comme les faux minéraux et fossiles.”
Faussaires, nous le sommes tous, en inventeurs de nos propres vies, fantasmées, mises en scène sur les réseaux sociaux, de nos mensonges quotidiens et de nos arrangements avec la réalité.
Avec mon activité de directrice artistique, j'ai accès à des images de banques d'images, en très bonne définition dont la recherche fonctionne avec des mots clés précis.
Le faussaire, c'est aussi moi, qui m'approprie les images qui ne m'appartiennent pas, mais c'est aussi ce système de représentation d'un univers surfait, artificiel qui sévit dans le monde du luxe, de la mode et de la publicité.
Hyper-produites, hyper sophistiquées, ces images révélatrices de notre époque sont reproduites dans cette édition à l'échelle à laquelle elles me sont transmises, 300 DPI à 100 %. Il ne me reste plus qu'à transformer les fichiers RVB en CMJN, à les mettre en page en créant des rapprochements au rythme de deux photos par double page.
“La raison technicienne croit savoir comment organiser au mieux les choses et les gens, assignant à chacun une place, un rôle, des produits à consommer. Mais l'homme ordinaire se soustrait en silence à cette conformation. Il invente le quotidien grâce aux arts de faire, ruses subtiles, tactiques de résistance par lesquelles il détourne les objets et les codes, se réapproprie l'espace et l'usage à sa façon. Tours et traverses, manières de faire des coups, astuces de chasseurs, mobilités, mises en récit et trouvailles de mots, mille pratiques inventives prouvent, à qui sait les voir, que la foule sans qualité n'est pas obéissante et passive, mais pratique l'écart dans l'usage des produits imposés, dans une liberté buissonnière par laquelle chacun tâche de vivre au mieux l'ordre social et la violence des choses.” Michel de Certeau décrit dans l'invention du quotidien une pratique qui s'appelle “la perruque”, par laquelle les ouvriers détournent les outils de production pour réaliser des objets personnels. Une façon de se réapproprier son destin.
Mots clés : fake, false, imitation, counterfeit, artificial, ersatz…
Edité à 100 exemplaires.
Back to Top