Edition en 100 exemplaires
24 pages, quadri, format 15x21 cm plié, sur papier mat recyclé. 
“Représenter un espace géographique, c’est avant tout simplifier l’information qui le caractérise pour faciliter sa compréhension. Ce processus de simplification est appelé abstraction. Il consiste à transformer une représentation réaliste en une autre plus abstraite en conservant uniquement l’information la plus significative. En réduisant ainsi la quantité d’informations, l’ abstraction rend l’information plus assimilable et compréhensible pour les utilisateurs.”
Comme le rappelle Alfred Korzybski, « La carte n’est pas le territoire » mais une des représentations abstraites possibles du territoire.
Ici, l’abstraction est poussée à l’extrême en aplat coloré de la couleur du nom de la ville.
Empruntant le vocabulaire de l’Abstraction géométrique, formes géométriques et couleurs disposées en aplats dans un espace bidimensionnel, ces formes graphiques ne sont ni vraiment des cartes, ni vraiment des formes abstraites.

Back to Top